Posted 2014/07/11 at 11:46 | Category : Focus


Le psychédélisme se reconnait à son obsession du détail et de la couleur, à ses arabesques irradiantes, ses typographies ondulantes et ses effets d’optique.

Passionné par cette richesse, M. Elalouf a rassemblé au cours des nombreux voyages que sa carrière d’artiste audiovisuel l’a mené à faire une immense collection de plus de 2500 œuvres. C’est autour d’une esthétique à part entière plutôt qu’en simple référence au mouvement des années 1960 et 1970 que la collection s’est constituée. Les tableaux du surréalisme et les lithographies de l’Art-Nouveau, les Batiks indonésiens et les tissages du Moyen-Orient mais aussi les œuvres de Klimt et de Bosch; dans une certaine mesure, tous l’évoquent et l‘illustrent à leur façon. La collection Elalouf rend justice à ce fabuleux hétéroclisme. Elle rassemble de nombreux styles et supports, depuis l’art optique et la BD jusqu’au street-art et aux vinyles en passant par les tissus et les vêtements, les pierres semi-précieuses et les bijoux, les peintures et les affiches.

Cette prodigieuse diversité est aussi géographique puisque la collection comporte des œuvres venant d’une trentaine de pays, parmi lesquels la Pologne communiste, les Etats-Unis, l’URSS, le Moyen-Orient, l’Inde, le Mali, le Mexique et l’Australie. Unique au monde, elle se distingue par son aspect onirique, spirituel et enchanteur. Du 17 Juillet au 1er Août, quelques unes de ces oeuvres seront exposées au Ground Control, bar éphèmere de La Cité de la Mode et du Design, où DJ Oof viendra également proposer une de ses performances cinémix lors du vernissage.