Change

Aujourd’hui Artiste Associé du 104, Oof est considéré comme le premier DVJ français : 40 vidéoclips inspirés par le cinéma (de Norman McLaren à Jacques Tati), 400 dates et plus d’un tour du monde, Oof s’est également distingué entant que compositeur électro avec deux maxis (sous le nom de Zzouf ou Lunivers) et une dizaine de mixtapes. Mêler l’image à la musique, créer des « Cinéclips » – véritables vidéoclips de films – et leur donner un sens, c’est la spécialité de Oof. « Dance conscious » est à la fois une série de vidéos engagées pour le bien-être commun et un show audiovisuel construit pour dévoiler et accuser les rouages d’un système capitaliste débridé. Oof, par cette performance dansante et amusante, transmet un message fort d’espoir au travers duquel il appelle chacun à agir pour un monde meilleur en prenant conscience d’une écologie menacée, d’une alimentation aliénée et du gaspillage des ressources fossiles. Au centre de ces quatres réalisations audiovisuelles, la restructuration d’entreprises dans toutes ses formes. Réorganisation du travail, délocalisation et mutation de la gestion des ressources humaines. Dans la même optique – le bien-être commun et l’économie basée sur les ressources – Oof a construit autour du projet un show audiovisuel engagé avec plus de 50 video-clips : Radiohead, Beastie Boys, Yes, Coldcut, Balkan Beat Box et bien d’autres. Toujours amusant et dansant, le show est appelé à évoluer autour de considérations plus larges. Les problèmes d’alimentation, d’éducation, de corruption, de surconsommation, l’urgence de l’écologie. L’aberration du système fondé sur la croissance sera exposée en son et en images. D’autres vidéo-clips militants réalisés par Oof verront le jour par la suite. En attendant, dansez et battez-vous pour un monde meilleur!

Click here for English version

 

OOF – WAR AND PEACE (YOUNG FATHERS – « COME TO LIFE »)

 

Cette création à été réalisée pour l’Institut Français d’Afrique du Sud et avec les images du Best of des 50 ans du Festival d’Annecy. Elle donne suite au projet de l’artiste Oof « Dance Conscious », une performance audiovisuelle qui désire montrer que chacun peut changer le monde malade dans lequel nous vivons par des gestes quotidiens en pleine conscience, et que l’argent ne rime pas avec le bien-être.

This creation was commissioned by the French institute of South Africa. This is the follow-up of Oof « DANCE CONSCIOUS » project, an AV show to make us aware in a fun way that we can change the ill world we live in with conscious daily actions and that money doesn’t mean well being. This is a mashup of animation films from the Annecy festival, made for a show in Johanesburg & Cape Town, entierly made with animation movies from music videos & classic cartoons.

OOF – TOXIC INTOX

Voici la suite tant attendue du projet Dance Conscious du vidéaste DJ Oof, engagé pour le bien être. Il présente un cinéclip qui mélange une quinzaine de films libres de droit et dénonce l’empoisonnement contre l’humanité organisé par nos dirigeants corrompus et les industries des pesticides : 95% de l’eau est polluée et 80% de la biodiversité à disparue. Les abeilles meurent chaque année par dizaines de millions dû à une monoculture pourtant bien moins rentable que celle ‘bio’ à moyen terme, et coupe chaque jour plus de 8000 terrains de football de forêts. La privatisation du vivant et des semences par la firme Monsanto promet des scénarios de science-fiction désastreux. Enfin on mange au quotidien des OGM sans le savoir, les firmes qui les vendent ne savent pas les conséquences pour la santé mais les déformations des bébés vivant à proximité des épandages sont affolants. La musique du groupe Lunivers à été composée pour ces images, à l’occasion du Mash-up festival du Forum des Images 2013 (Paris). Si le plus important pour l’homme est de boire une eau pure, respirer un air non pollué et une alimentation saine, le capitalisme faillit sur tout ces points et les politiques n’ont pas le courage de remettre ce système en cause.

 

 

OOF – OIL FOR NOTHING

Oof – Oil for nothing – Pétrole pour rien (28 novembre) from Oof on Vimeo.

« Pétrole pour rien » est un vidéo clip « mash-up » de vidéos libres de droit qui montre que le pétrole a été la raison indirecte des deux guerres mondiales et la plupart de celles qui ont suivies. Oof souligne que tous les transports auraient pu fonctionner à l’électricité depuis un siècle, ce qui aurait évité tant de pollution et de souffrances. Nous agissons comme si les ressources étaient illimitées, ignorant le pic de production, développant les biocarburants et les gaz de schiste qui sont encore plus dévastateurs. Avec la moitié des coûts de la Guerre du Golfe, tous les citoyens américains pourraient déjà utiliser des énergies renouvelables. Il y a de nos jours du pétrole dans 97% des produits qu’on consomme, regardez l’exemple absurde des légumes dans le film. Le titre de Rone « Bye-Bye Macadam » magnifie le message de ce nouveau film du projet Dance Conscious de DJ Oof.

Réalisé à l’occasion du Mash Up festival 2013 du Forum des Images.

Click here for English version

 

 

LUNIVERS – MOI MUA

Lunivers (Oof & Lena Kaufman) à composé un titre « Moi mua », une sorte de chorale flamenco-dub, où les patrons jouent avec les nerfs des employés. Ce Cinéclip à été réalisé en trois temps : sampler d’abord l’image et le son des films eux-mêmes, puis créer la musique et enfin revenir à la réalisation du clip. Une première en matière de synchronisation et de montage.

Click here for English version

 

 

OOF – DISMISS

Sur « Dismiss », la musique de Modeselektor ajoute à l’ambiance pesante des huit films choisis et laisse transparaitre l’aspect humain des délocalisations. Ici, la technostructure a tranché. L’usine sera délocalisée et les travailleurs licenciés. Les cadres sont dépassés. Eux aussi sont menacés par la restructuration. Certains se résignent, d’autres se suicident. Comme le résume le barman qui donne la réplique à José Garcia dans Le Couperet « La société se tire une balle dans le pied ».

Click here for English version

 

 

OOF – ROCKTHEM

Avec « Rockthem », Oof a pioché dans deux films cultes et méconnus : Themrock avec Michel Piccoli et L’an 01 de Gébé. Il dénonce l’absurdité de aliénation du travail et de la propriété par le capital. Oof défend le désir d’un monde meilleur non comme une utopie mais comme une réalité, à la portée de notre volonté à tous, nous, les « John Doe », les « Monsieur Tout-le-monde » (du film « l’homme de la rue » de Frank Capra sorti en 1941).

Click here for English version

 

 

OOF – BLOODY MONEY

Ce nouveau film de DJ Oof dénonce l’addiction à l’argent. Celui-ci devrait être un flux d’énergie qui circule, mais ni encadré, ni réparti, 1% de la population détient 50% des richesses et près 30 000 milliards d’euros dorment pour rien dans les paradis fiscaux (si ce n’est donner lieu à des concours d’égo entre milliardaires). Il a été prouvé par de nombreux tests simples que la manipulation d’argent retirait à l’homme 98% de sa compassion pour l’autre… Pourquoi refuse-t-on d’admettre que l’argent est une drogue d’une violence inouïe et qu’elle est fatale pour l’espèce humaine (et les autres) ? Pourquoi ne mettons nous pas les personnes accrocs à l’argent en réhabilitation? Crise ou pas, de nos jours les banques spéculent même sur les denrées alimentaires. Si jamais elles perdent avec leurs « crédits pourris », les gouvernements les renflouent sans consulter les citoyens. Ces derniers sont en esclavage sans s’en rendre compte et doivent payer depuis des décennies une dette factice basée sur les intérêts. Les multinationales et les politiciens nous épient, dirigent nos besoins par la publicité ce qui nous retire notre temps disponible pour penser et devenir plus intelligents. Quatre milliards d’années pour que ce paradis de vie qu’est La Terre existe, détruit en deux siècles par l’argent; pour rien donc, puisqu’il ne rend même pas heureux ceux qu’ils le possèdent.

Click here for English version

 

 

INTRO – DANCE CONSCIOUS